Jardinage 101 : Le potager au printemps

Jardinage 101 : Le potager au printemps

Une bonne planification donne des aliments plus goûteux et permet d'éviter le gaspillage alimentaire. Les produits cultivés à la maison ont meilleur goût, et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi : le maïs, les pois, les tomates et les autres légumes sont plus agréables pour le palais lorsqu'ils sont fraîchement récoltés.

Les légumes achetés en magasin sont souvent cueillis plusieurs jours avant d'arriver sur les tablettes, et parfois, cela veut dire qu'ils ne sont pas tout à fait à maturité lors de la récolte (ils le deviennent pendant le transport).

Avec votre propre potager, vous pouvez récolter vos légumes au moment où ils atteignent leur plein potentiel.

 

Du compost pour améliorer votre sol

De la bonne terre et une bonne planification sont deux fondations solides des potagers les plus réussis.

Votre sol peut être amélioré en vous assurant qu'il se draine bien et qu'il contient une bonne quantité de matière organique. Le compost est l'un des meilleurs amendements de sol que l'on puisse trouver. Si vous ne compostez pas déjà, nous vous recommandons de le faire.

Cela est très utile pour éviter de jeter les restes de nourriture (à l'exception des viandes et des produits laitiers), et c'est aussi une excellente façon de recycler les feuilles mortes, les résidus de tonte et les plantes flétries du jardin. Si vous n'avez pas de compost, incorporez de la tourbe de sphaigne ou encore du fumier composté à votre jardin.

 

Planifiez votre potager

Prenez le temps de mesurer la superficie de votre jardin, et dessinez-le sur une feuille de papier. Prévoyez les endroits où vous sèmerez vos légumes, vos fines herbes, etc.

De cette façon, lorsque vous serez au centre jardin, devant le présentoir de semences, vous ne serez pas tenté de choisir comme si vous étiez devant un bar à salades. Une telle approche risque de causer beaucoup de frustration!

 

À quel moment les plantes arriveront à maturité?

Lors de la planification de votre potager, il faut considérer le moment où chacune des plantes arrivera à maturité. Prenons l'exemple d'une douzaine de têtes de laitue : cela peut sembler minime, mais vous risquez d'en avoir trop si elles sont toutes prêtes le même jour.

Si vous avez besoin de plus, considérez les variétés qui arriveront à maturité plus précocement ou plus tardivement. Vous pourriez également planter une seule et même variété, mais à des intervalles de 1 à 2 semaines. Assurez-vous de leur laisser suffisamment de temps pour maturer avant le premier gel.

 

Jardinez avec les enfants

Plantez des légumes que votre famille et vous prendrez plaisir à manger. Si votre potager est un projet familial, vos enfants collaboreront plus facilement s'ils savent que les plantes dont ils s'occupent produiront des légumes qu'ils aiment.

Assurez-vous de laisser suffisamment d'espace à chaque plante pour qu'elle obtienne toute la lumière dont elle a besoin et pour qu'elle atteigne sa pleine grosseur.

Lorsque le risque de gel est écarté au printemps, vous pouvez planter les graines ou transplanter directement dans le jardin. Si vous préférez, il est possible de les démarrer dans des contenants à l'intérieur et de les transplanter par la suite.

 

Comment utiliser le paillis et les engrais

Une fois le sol réchauffé (plus tard au printemps), il est recommandé d'appliquer du paillis autour de la base des plantes afin de retenir l'humidité et de prévenir la croissance des mauvaises herbes. Utilisez de la paille, de la sciure de bois, des feuilles, de l'écorce ou encore du fumier. Il est également possible d'étendre un film plastique ou du papier sur le sol, et de percer des trous pour y planter les légumes.

Une fois le potager établi, désherbez, arrosez et fertilisez de façon régulière. Utilisez un engrais de bonne qualité avec une formule N-P-K de 4-6-8.

 

Pour se débarrasser des animaux et insectes ravageurs

Enfin, vous devrez porter une attention constante aux ravageurs. Toutes sortes d'insectes et d'animaux tenteront de profiter de votre potager. L'installation de clôtures peut empêcher les plus gros d'y accéder. Pour les insectes, une foule d'options sont offertes.

Si possible, contrôlez les insectes en les retirant manuellement ou en utilisant un produit doux. N'oubliez pas de toujours lire l'étiquette et de bien suivre les instructions. Assurez-vous que les plantes à traiter figurent spécifiquement sur l'étiquette.

Autres conseils

Inscription à l'infolettre

Une ou plusieurs erreurs ont été détectées :