Comment composter en hiver

Comment composter en hiver

Bien que le processus ralentisse considérablement et même s'arrête dans la plupart des régions nordiques, il est possible et avisé de continuer à composter en hiver. En effet, tout ce que vous n'envoyez pas vers le site d'enfouissement pendant la saison froide (qui peut durer jusqu'à 5 mois dans certaines parties du Canada) sera transformé en compost lorsque les températures se réchaufferont au printemps. Alors voici comment continuer à composter en hiver, en quelques étapes faciles.

Premièrement, vous aurez besoin d'un bac assez gros pour satisfaire votre besoin. Il est aussi recommandé d'opter pour un contenant équipé d'un couvercle hermétique qui empêchera les animaux comme les ratons laveurs de causer des dégâts. Installez votre bac près de la maison, dans un endroit facilement accessible en hiver, particulièrement si vous pensez vous y rendre sur une base quotidienne. Vous pouvez également choisir de laisser vos matières au congélateur, dans un sac que vous pourrez vider de temps à autre au besoin. Une bonne idée pour prévenir les mouches à fruits dans la cuisine!

Pour commencer à composter en hiver, ajoutez environ 12" d'ingrédients riches en carbone au fond du bac. Entre autres, cela peut être de la paille ou du foin, des feuilles mortes, des branches déchiquetées ou de la ripe de bois. Ce type d'ingrédients, appelé « matières brunes », sert principalement comme sources de nourriture pour les microorganismes responsables du processus de décomposition.

Assurez-vous d'avoir une bonne quantité d'ingrédients riches en carbone à portée de la main afin d'en ajouter à votre tas de compost pendant l'hiver. N'oubliez pas que chaque fois que vous ajoutez une couche de matières vertes, une couche de matières brunes doit aussi être ajoutée. Les matières vertes sont des ingrédients riches en azote comme les pelures de fruits et légumes, les déchets végétaux, les coquilles d'oeufs et le marc de café. Elles aident les microorganismes à proliférer rapidement, ce qui fait augmenter la température de votre tas de compost lorsqu'il fait suffisamment chaud.

Comme il sera probablement gelé, nul besoin de retourner ou d'arroser votre tas de compost en hiver. Il suffit simplement d'attendre que les températures soient plus clémentes. Ce que vous pouvez faire pour faciliter le processus est de couper vos matières en petits morceaux avant de les ajouter au bac. Cela accélérera significativement la décomposition.

Composter toute l'année est une excellente façon de réduire vos achats d'amendement de sol et de minimiser votre impact environnemental.

Autres conseils

Inscription à l'infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir directement dans votre boîte de réception nos conseils jardinage, nos nouveautés et plus encore! Complétez le formulaire ci-dessous. Veuillez noter que les champs avec un * sont obligatoires.

Une ou plusieurs erreurs ont été détectées :