Cultivez des fruits tropicaux sur votre terrasse

Il est fort sympathique de cultiver des fruits exotiques comme l’ananas ou la papaye dans son jardin ou sur sa terrasse. Il n’y aura sûrement pas de quoi faire une gigantesque salade de fruits, mais cela procure certainement beaucoup de plaisir !

ananas

"Ananas (Ananas comosus)"

L’ananas ne peut être propagé par semences puisqu’il est stérile. Ainsi, on doit le multiplier par bouturage et, pour ce faire, il faut acheter un ananas frais. C’est donc la rosette de feuilles qui surmonte le fruit qui servira de bouture. Voici comment procéder pour prélever cette bouture : coupez le fruit à environ 3 centimètres sous la rosette de feuilles (mangez-le reste, c’est bon !), prenez ensuite le trognon dans une main et la base de la couronne de feuilles dans l’autre, puis tordez. La rosette de feuilles se séparera du fruit sans trop de difficulté. Mettez ensuite la couronne de feuilles en terre dès que possible, mais pour un meilleur résultat, arrachez aussi les feuilles inférieures sur deux ou trois rangées. Elles sont petites et se détachent facilement. Il n’y a ensuite qu’à planter la rosette de feuilles dans un pot rempli de terreau d’empotage. L’ananas doit être cultivé au plein soleil, dans un lieu chaud et bien ventilé. Durant l’été, on le sort à l’extérieur sur la terrasse ou le balcon. Durant l’hiver, on doit l’installer près d’une fenêtre orientée vers le sud. Il est fort probable que vous obteniez un fruit environ deux ans après la mise en terre.

 

papayer

"Papayer (Carica papaya)"

Réputé pour ses délicieux fruits parfumés, le papayer est une plante native d’Amérique Centrale et du Sud maintenant cultivée dans toutes les régions tropicales de la planète. Sous notre climat, comme le papayer a une croissance rapide, un jeune plant issu d’un semis fait en serre au début de l’hiver peut atteindre un peu plus de 1,50 m de hauteur à la fin de la saison estivale. Toutefois, en achetant un cultivar de papayer nain qui fleurit hâtivement, comme la variété ‘T.R. Hovey’, on peut espérer qu’il produise quelques fruits durant l’été. En le rentrant à l’intérieur avant les gelées automnales – idéalement dans une serre ou une pièce très ensoleillée –, les fruits seront murs avant décembre ou au tout début de l’hiver. Le papayer est facile à cultiver mais, comme il est très vorace, il demande des arrosages réguliers et une fertilisation soutenue. Bien qu’il puisse être cultivé en contenant sur une terrasse, il donne le meilleur de lui-même lorsqu’on le plante en pleine terre, dans un endroit chaud et bien ensoleillé, en sol riche et humide mais bien drainé. Le semis est assurément la méthode la plus simple et la plus efficace pour propager cette espèce. Vous pouvez facilement récolter les graines de fruits provenant d’un supermarché ou d’une fruiterie. Plantées à une profondeur de 6 mm dans un terreau constitué à parts égales de compost, de tourbe de sphaigne et de perlite, les semences germent en 20 à 30 jours à une température de 24 ºC. Vous pouvez accélérer ce processus en enlevant l’arille – sorte de pellicule charnue translucide – qui enveloppe chaque semence. Faites ensuite sécher les semences à l’air libre pendant une journée. Finalement, avant de mettre les graines en terre, faites-les tremper environ une douzaine d’heures dans de l’eau distillée tiède.

Par Albert Mondor spécialiste horticulture

Par Albert Mondor, horticulteur

Autres conseils

Inscription à l'infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir directement dans votre boîte de réception nos conseils jardinage, nos nouveautés et plus encore! Complétez le formulaire ci-dessous. Veuillez noter que les champs avec un * sont obligatoires.

Une ou plusieurs erreurs ont été détectées :