La culture de la tomate

Myke Growing tomatoes

La culture de la tomate est sans aucun doute celle qui est la plus populaire chez les jardiniers en Amérique du Nord. En plus de représenter le succès du potager, elle offrira des recettes des plus succulentes dans votre cuisine.

Voici tout ce que vous devriez savoir au sujet de l’entretien, des problèmes courants rencontrés, de la récolte ainsi que de la conservation de la tomate.

Entretien de vos plants de tomates

Myke Caring for tomato plants

Les plants de tomates apprécient particulièrement les sols qui sont riches et bien drainés. C’est pourquoi il est conseillé d’ajouter du compost lors de la plantation. Cette plante a besoin de beaucoup de lumière, mais doit être protégée contre les intempéries afin de bien se développer.

Les plants de tomates doivent être arrosés une ou deux fois par semaine. Il est important de toujours arroser aux pieds des plants et jamais sur les feuilles afin de prévenir plusieurs maladies. De plus, en vue d’éviter l’apparition de mauvaises herbes et de garder les racines au frais, nous vous conseillons d’ajouter du paillis au pied du plant.

L’utilisation d’un tuteur est de mise. Placez-le à un ou deux centimètres de la tige. En attachant la tige centrale au tuteur, cela permettra de soutenir le poids des tomates à venir.

Finalement, supprimez les gourmands, ou si vous préférez, les ramifications. Elles naissent à l’aisselle des feuilles de votre plant. Ces gourmands puisent beaucoup de sève, ce qui affecte le développement de la plante.

3 maladies chez la tomate

Malheureusement, il existe plusieurs maladies qui peuvent affecter nos précieuses tomates. C’est pourquoi il faut absolument garder un œil sur nos plants. Voici trois des maladies les plus répertoriées chez ce fruit charnu.

Le mildiou

 Myke mildew

Cette maladie est l’une des plus fréquentes chez la tomate. Elle est causée par un champignon, le Phytophtora infestans. Elle apparaît dès que l’atmosphère est humide et que les températures sont fraîches. Vous pourrez observer des taches brunes sur les feuilles, les tiges et les fruits de votre plant.

Prévention du mildiou

Si possible, cultivez vos tomates sous un abri, évitez de faire voisiner les tomates avec des pommes de terre, et espacez suffisamment les plants les uns des autres afin d’obtenir une bonne aération du feuillage.

L’oïdium

Myke-oidium

Il s’agit aussi d’un champignon de la famille des érysiphacées qui est fréquent chez certains végétaux. Vous reconnaîtrez cette maladie par la présence de poudre blanche sur les feuilles et les tiges. Elle entraînera une déformation des feuilles de votre plant.

Prévention de l’oïdium

Évitez d’arroser par temps très chaud, et arrosez le matin. Coupez les parties atteintes et essayez d’éliminer la propagation en pulvérisant du lait dilué.

L’alternariose

Myke alternariose

Cette maladie est aussi causée par un champignon : l’Alternaria solani. Il causera l’apparition de petites taches noires sur les feuilles. Vous verrez d’abord les feuilles dépérirent, et ensuite les tiges et les fruits.

Prévention de l’alternariose

Espacez les plants pour limiter la contamination, éliminez les premières feuilles atteintes, évitez de mouiller le feuillage et évitez les arrosages du soir.

Récolte des tomates

Myke harvest tomatoes

Les tomates se cueillent lorsqu’elles sont colorées. Elles arrivent habituellement à maturité entre 4 et 5 mois après leur semis. Lorsque l’automne arrive et que la température est au-dessous de 10 ˚C la nuit, il y a peu de chances que vos tomates mûrissent parfaitement. Vous pouvez alors les cueillir lorsque vous pensez qu’elles ont atteint leur taille maximale et qu’elles ont commencé à changer de couleur.

Placez-les à l’ombre, dans du papier journal ou bien un sac brun, afin qu’elles poursuivent leur mûrissement. Il est à noter que le soleil ramollit les tomates.

Conservation des tomates

Le goût des tomates est rarement altéré par leur transformation. C’est pourquoi la meilleure façon de les conserver plus longtemps est de les cuisiner.

Voici quelques options qui s’offrent à vous :

  • Créez votre coulis de tomates;
  • Transformez-les en confiture;
  • Faites-les sécher;
  • Créez votre propre jus de tomates;
  • Mettez-les en conserves;
  • Faites votre propre ketchup.

Autres conseils

Inscription à l'infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir directement dans votre boîte de réception nos conseils jardinage, nos nouveautés et plus encore! Complétez le formulaire ci-dessous. Veuillez noter que les champs avec un * sont obligatoires.

Une ou plusieurs erreurs ont été détectées :